Petites annonces immobilières

Les petites annonces immobilières, meilleur moyen de trouver un logement en location ?

 

En Suisse, le marché de la location est très important. Aussi, les petites annonces immobilières dédiées à ce type de transactions est extrêmement important. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des personnes cherchant à louer un appartement ou une maison scrute en premier lieu les petites annonces en immobilier.

 

Celles-ci peuvent-être consultées à différents endroits :

  • Les journaux locaux et régionaux

  • Les sites web spécialisés dans les petites annonces

  • Les portails web dédiés à l’immobilier en Suisse

  • Les vitrines des régies immobilières

  • Les catalogues édités par les grandes enseignes du marché de l’immobilier

 

Pour autant, la seule consultation de petites annonces immobilières ne suffira pas puisqu’il sera surtout question de bien savoir analyser et décrypter leur contenu.

 

 

Savoir décrypter des petites annonces immobilières

 

Autant il est impossible d’accorder votre pleine confiance aux petites annonces immobilières postées sur le web et à un degré moindre dans les journaux, autant vous pouvez être certain que celles disponibles dans les agences immobilières sont totalement fiables.

 

Toutefois, quel que soit l’endroit d’où est issue la petite annonce immobilière que vous lisez, il est primordial que vous sachiez la décrypter afin de savoir si le bien à louer correspond réellement à vos recherches.

 

En effet, ne vous laissez pas avoir par de « jolies phrases » et ne perdez jamais de vue que si vous êtes à la recherche d’une location, les bailleurs eux sont à la recherche de locataires et ils sont parfois prêts à tout pour vous convaincre que leur bien est fait pour vous quitte à abuser de superlatifs.

 

Aussi, focalisez-vous véritablement sur les critères de votre recherche que doivent être la surface habitable, la surface du terrain, le nombre de pièces, le type de bien, le loyer et les charges.

 

Les photos, elles, peuvent vous servir à éliminer davantage de biens si vous estimez que certains ne correspondent pas à vos attentes. En revanche, ne faites pas la bêtise de visiter des locations ne correspondant pas à vos critères uniquement parce que les photos sont attractives puisque vous risqueriez fort de perdre du temps. Or, sur un marché de la location serré comme à Genève, quelques minutes ou heures de retard peuvent suffire pour qu’un bien vous passe sous le nez…

 

 

Répondre aux petites annonces immobilières

 

Dès lors qu’un bien présenté dans une petite annonce immobilière a retenu votre attention, il peut être judicieux d’y répondre.

 

Il est alors important de savoir de qui celle-ci émane. A-t-elle été postée par une agence, par un particulier ou encore par un vendeur de liste ?

 

  • Si elle a été soumise par une agence immobilière, il est vivement recommandé de prendre contact au plus vite par téléphone ou par mail avec cette dernière. Veillez avant cela à ce que l’enseigne existe bien pour vous assurer que ce n’est pas une arnaque. Lors de l’échange téléphonique, indiquez le n° de référence de l’annonce qui vous intéresse, demandez si le bien est encore disponible et si la réponse est positive, faites savoir votre envie de le visiter.

Autre possibilité, si l’agence est proche de votre domicile, rendez-vous directement à celle-ci avec un dossier de location prêt. Faites savoir votre intérêt pour le bien à louer et négociez sur place la possibilité de le visiter rapidement.

 

  • Si elle a été mise en ligne par un particulier, le plus simple est de le contacter via les coordonnées qu’il a laissé en ligne. Selon les cas, appel téléphonique ou mail serviront donc de base au premier échange. Bien évidemment, n’hésitez pas à insister quelque peu si vous n’avez pas de réponse rapide. Là encore, assurez-vous de la disponibilité du bien et demandez à le visiter s’il est toujours libre.

Dans vos échanges, montrez votre sérieux et votre courtoisie car, ne l’oubliez pas, le bailleur aura peut-être à choisir son futur locataire et, si votre capacité financière à payer les loyers sera le point essentiel observé, l’impression laissée peut faire la différence entre deux dossiers de locations de qualité égale.

 

  • Si l’annonce a été postée par un vendeur de listes, le bon réflexe est souvent de ne pas aller plus loin. En effet, vous allez payer pour obtenir une liste de logements vacants mais la plupart du temps, beaucoup sont déjà loués et vous aurez dépensé de l’argent pour rien.

 

Et pour les étapes suivantes de votre recherche de biens à louer, n’oubliez pas de suivre nos conseils pour trouver la location de vos rêves.