Terrain à vendre

Trouver un terrain à vendre en Suisse, tout sauf simple

Si vous préférez bâtir votre propre maison plutôt qu’en acheter une déjà existante, c’est donc sur un terrain à vendre que vous allez devoir réussir à mettre la main.

 

Or, en Suisse, chercher un terrain à bâtir s’assimile bien souvent à trouver une aiguille dans une botte de foin et ce surtout dans les cantons dans lesquels la demande de logements est importante. Bien évidemment, plus vos critères seront stricts pour le terrain à vendre souhaité pour votre future habitation, plus vous rencontrerez de difficultés à le trouver.

 

Aussi, dès lors que votre projet immobilier a bien mûri, commencez à effectuer quelques recherches, histoire de dégrossir le travail. Pour trouver un terrain à vendre, trois principales méthodes peuvent s’avérer payantes :

 

  • Sillonner en voiture le périmètre géographique visé par vos recherches en espérant que certains propriétaires communiquent via un panneau planté sur leur parcelle l’envie de vendre un terrain

 

  • Se renseigner auprès des autorités locales des communes visées afin de connaître les éventuelles disponibilités de terrains. Généralement, surtout dans les petites communes, elles sont plutôt bien informées

 

  • Consulter les annonces disponibles dans les journaux locaux mais aussi sur Internet

 

 

Les critères à prendre en compte pour bien choisir un terrain à vendre

 

Avant de faire bâtir sa maison il est essentiel de trouver le terrain le plus adapté possible pour l'accueillir. Aussi, divers critères doivent être pris en compte et rien ne doit être négligé.

 

Si le secteur géographique sera la clé, de nombreux autres éléments doivent retenir votre attention.

 

En premier lieu il faudra s'intéresser à la surface constructible. En Suisse, celle-ci est déterminée par le coefficient d'occupation des sols. Ainsi, en multipliant ce coefficient par la surface de la parcelle, vous saurez s'il est possible ou non de construire la maison de vos rêves sur ce terrain précis.

 

En second lieu il est essentiel de s'intéresser aux qualités du terrain en vous posant quelques questions :

 

  • La topographie du terrain est-elle adaptée à la construction souhaitée ?

 

  • L'orientation de la parcelle de terre est-elle conforme à ce que vous espériez pour votre futur habitat

 

  • Le terrain visé est-il équipé c'est-à-dire raccordé aux réseaux d’eau, d'électricité, de gaz ou encore de téléphone

 

  • Un chemin d'accès mène-t-il jusqu'au logement ?

 

Il est aussi primordial de savoir si le terrain (découvrir notre sélection de terrains à vendre en Suisse) est grevé de servitudes foncières ou non. Qu'elles concernent les canalisations, les constructions, un droit de passage, ou encore des usages divers, ces servitudes sont de réelles contraintes qu'il vaut mieux souvent éviter.

 

Si le voisinage pourra être un problème à ne pas occulter - d'autant plus si vous avez choisi de faire construire dans un lotissement - c'est également le règlement de construction qui pourra venir freiner vos envies.

 

Le règlement de police des constructions communal est établi par chaque commune et a pour mission de veiller à ce que les habitations constituent un ensemble architectural homogène et harmonieux.

 

De ce fait ce règlement peut imposer bien des choses :

  • La surface minimale du logement

 

  • La hauteur maximale de la maison

 

  • L'orientation de la maison sur la parcelle

 

  • Le nombre d'étages

 

  • La forme et le degré de pente du toit

 

  • Les distances minimales entre deux maisons.

 

Bien évidemment, d'autres éléments tels que la fiscalité peuvent influencer votre choix pour un terrain à vendre plutôt qu’un autre. En effet, en Suisse le taux d'imposition tout comme le prix du mètre cube d’eau peut fortement varier d'une ville à l'autre. Aussi, mieux vaut bien se renseigner pour éviter de mauvaises surprises.